Des légumineuses pour une alimentation équilibrée (sur un skate ?) – Legume, proteins and skatebording

Voici l’histoire de Mamie Bernie, la skateuse punk et ses lentilles…

Ou le retour des légumineuses (légumes secs) en moins chiant ! Et oui, finalement comment le bon vieux plat de saucisses-lentilles de notre grand-mère Bernadette peut-il être devenu un fun, jeune et toujours aussi nourrissant ? Le suspense est à son comble.

(See English below)

 

En vérité le sujet n’est franchement pas attrayant et surtout très poussiéreux.
Et puis c’est quoi une légumineuse ??!!

Le tour du monde des plats à base de légumineuses

Commençons par une thématique voyage. Par exemple, qu’ont en commun ces différents plats : le couscous gourmand de Tonton avec ses pois chiches et sa semoule de blé ; le succulent Dahl de lentilles d’Inde combiné avec du riz ; les plats d’Amérique du Sud avec des haricots rouges et du maïs ; les Pasta e fagioli (flageolets) della mama et toutes les sortes de plats asiatiques à base de riz ou d’autres nouilles de blé avec du tofu (soja) ?

> Ce sont des plats internationaux, ça oui, traditionnels, ancestraux aussi… mais surtout ils associent tous des céréales (blé, riz, maïs, pommes de terre, etc.) et une légumineuse : pois chiches, lentilles, haricots secs, fèves, soja, etc.

Céréales et légumineuses, un plat complet ?

L’intérêt est grand en termes de fibres, minéraux et de protéines !
A titre d’exemple, la viande est une source de protéines animales (certes). Ces protéines sont constituées de tous les acides aminés essentiels au bon fonctionnement du corps humain. Il manque en revanche un acide aminé aux céréales (la lysine) et un autre dans les légumineuses (la méthionine). Cette association à 2/3, 1/3, favorise la constitution d’une chaine de protéines végétales complètes, intéressant pour tout le monde et bien sûr les végétariens et vegan. Pour ces derniers on oubliera les saucisses avec les lentilles, encore que il existe maintenant des saucisses végétales aux céréales. (Je vous suggère d’ailleurs Le Faitout à Paris 19ème)

Vous voyez toujours la combinaison ?!

Ce qui est impressionnant, c’est que chacune de ces cultures à l’autre bout du monde ne s’est à priori ni concertée, ni n’a attendu d’avoir une confirmation des nutritionnistes pour comprendre que ces associations étaient bonnes pour leur alimentation.

Pas sexy les légumineuses ?

Pas trop visiblement puisqu’elles sont un peu passées à l’oublie en France et en Europe notamment, mais reviennent en force (observez les rayons). Les nouilles de Ramen tes drêches sont ainsi fabriquées à base de drêches qui sont principalement des céréales d’orge et aussi d’une légumineuse, la farine de fèves par exemple. J’ai d’ailleurs constaté un regard un peu « vide » lorsque j’évoquais le mot « légumineuse » en parlant de la recette surtout auprès des moins de 50 ans…

Alors la combinaison ne se fait pas forcément sur le même repas mais peut être réparti dans la journée ou sur la semaine.
L’avantage avec les nouilles que nous faisons, c’est que si vous n’avez pas envie de faire des calculs ou simplement de retenir ce qui vient d’être expliqué, tout est dans un même repas.

Qu’est-ce qui a changé ?

Rien, si ce n’est que les nouilles pirates du brasseur sont les rebelles du saucisse-lentilles de Bernie et de l’alimentation durable. Ce qui n’empêche pas de s’enfiler tous ces autres plats délicieux et de s’amuser chez soi avec les combinaisons en tout genre !

Et si vous voulez manger nos ramen aux drêches en faisant du skateboard, surtout prenez des vidéos et envoyez-les moi 🙂

En savoir plus

11908885_10154119799745898_1118831997349599079_o


Meet skater punk granny Bernie…

Or how to talk about boring legume (plant)! Is it possible that this old French lentil-sausage stew recipe of granny Bernadette has become a punk meal while being good for health? What a concept!

In reality, this is not that simple and mostly dusty.
And what’s a legume by the way??!

Dishes with legume around the world

Let’s travel a bit first. For instance, what is the common thing between those different dishes: Uncle’s best Couscous with chickpeas and semolina from Maghreb; delicious’ lentil Dhal from India mixed with rice; South America’s dish made of red/black beans and corn; la Pasta and flageolet beans della mama; and all kind of Asian rice or noodles and tofu (soy)? 

> They are international recipes, right, traditional, ancestral also… but mostly they all combine cereals (rice, wheat, corn, potatoes, etc.) and a legume: chickpea, lentil, all kind of beans, soy, etc.

Cereals and legumes, a complete meal?

There is a big interest here regarding fibers, minerals and proteins!
In comparison, meat is a source of animal proteins (indeed). Those proteins contain all essential amino acid for human body. Cereals and legumes are also source of proteins, plant proteins. But one different animo acid is missing for both: Lysine for cereals and Methionine for legume. Combining cereals and legume (2/3 – 1/3) makes complete plant proteins, interesting for all and also for vegetarians of course and vegan. For the later we will leave the sausage behind and keep the lentils, even though you can find vegetable sausages made with cereals now… (If you come to Paris go to Le Faitout Vegan, you’ll be surprised)
Do you follow the 
combination?

What’s impressive is that each culture from all over the world neither did communicate nor waited for nutritionist validation before understand the value of this combination.

Legume is not sexy?

Not really apparently as we forgot them in France and Europe, but they are slowly but surely coming back (look at the supermarket shelves). Ramen tes drêches‘ noodles are made with spent grain, mostly barley malt and a legume, fava bean flour for instance. In fact, I noticed an « empty face » reaction when talking to people under 50 about the recipe adding a legume.

The combination does not have to be during the same meal, can be shared during the day or the week. The advantage of our noodles is that you don’t need to think about about it or to understand all that I just said, it’s all in one.

What has changed then?

Nothing, but our pirate noodles are the rebel version of Bernie’s lentil-sausages and sustainable food. Does not mean that you can’t feed yourself like a pig of all delicious dishes and make your own combinations.

And of course if you want to eat our spent grain ramen noodles while skateboarding, please take videos and send it to me 🙂

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s